Un apprentissage social pour la gestion des incendies dans le sud-est des États-Unis

Auparavant, le sud-est des États-Unis était entièrement constitué de savane de pin des marais. Aujourd’hui, par contre, la foresterie, l’agriculture et la suppression des incendies ont entraîné une situation dans laquelle cet écosystème dépendant du feu ne représente plus que quelques pour cent de son ancienne aire.

Fire management to maintain forest ecosystems in USA

US Fish and Wildlife Service Southeast region

La gestion des incendies est l’élément clé de l’entretien de cet écosystème, qui constitue un habitat pour beaucoup d’espèces menacées et qui fournit de nombreux services écosystémiques. Un partenariat de gestion adaptative entre The Nature Conservancy et Eglin Air Force base (contenant la plus grande étendue restante de savane de pin de marais), a employé une approche de modélisation participative, afin de développer un modèle intégré de la dynamique forestière à long terme, et afin d’évaluer des stratégies alternatives de gestion des incendies. Au cours de cinq années, ce processus a permis de mieux comprendre la dynamique historique et actuelle des incendies. Certaines des conclusions principales furent les suivantes : il faut mettre le feu aux zones forestières plus fréquemment, les politiques protégeant les vieux arbres font plus de mal que de bien, et les politiques traitant des rétroactions de feu et de végétation pourraient améliorer considérablement l’efficacité des brûlages dirigés. La création de modèles simples et aisément compréhensibles de la dynamique de la végétation pyrophile, et de voies futures éventuelles, a permis à cette compréhension d’être traduite en politiques et pratiques nouvelles. ll en a résulté le développement de nouvelles politiques de gestion des écosystèmes ainsi que d’outils d’aide à la décision afin de gérer les incendies et d’entretenir et d’améliorer la savane de pin des marais.